La chimie!

Ça peut être un terme très répulsif voire désagréable pour certains d'entre nous et pourtant c'est essentiel pour bien comprendre comment fonctionnent les huiles essentielles d'un point de vue thérapeutique. 

Grâce à la chimie nous connaissons les molécules présentes dans les huiles essentielles ce qui nous donne une petite idée de leurs actions. 

Outre le côté pratique dans l'étude des propriétés thérapeutiques cela évite bien des discussions avec les détracteurs des médecines ancestrales (alternatives/naturelles/etc.).

Il n'est plus question ici de superstition ni de croyance, il est question de pharmacologie.

Cependant les propriétés thérapeutiques des huiles essentielles ne peuvent se résumer à leurs principes actifs ou à leurs molécules chimiques prisent individuellement.

Prenons le corps humain, en analysant les molécules chimiques qui le constituent on a seulement une toute petite idée de son énorme potentiel, pour les huiles essentielles et les hydrolats c'est la même chose. Les informations sur l'usage thérapeutique après chromatographie, analyse des principes actifs ne représentent pas la totalité du potentiel thérapeutique des huiles essentielles. Il est important d'avoir toujours ça en tête lorsque fait de l'aromathérapie.

STRUCTURE CHIMIQUE DES MOLÉCULES AROMATIQUES

Selon les lois de la chimie, règle de Hückel, un composé est dit aromatique lorsqu'il répond à 4 règles.

1- présence d'un composé cyclique avec des liaisons n conjuguées (Liaisons créées par recouvrement de l 'orbitale p entre 2 atomes. Elles sont présentent dans les alcènes et les alcynes et empêche la libre rotation des molécules).

2- chaque atome du cycle comporte une orbitale p (L'orbitale atomique correspond à  la probabilité de présence d'un électron autour d'un noyau d'un atome isolé. Elle est déterminé par l'équation de Schrödinger).

3- orbitales p se recouvrent; la molécule est plane au niveau de ce composé cyclique

4- la délocalisation des électrons entraîne une diminution de l 'énergie soit une stabilisation de la molécule.

En aromathérapie, la définition des molécules aromatiques est quelque peu différente.

La molécule aromatique est constituée d'un squelette hydrocarboné appelé "chaîne" qui comprend un nombre plus ou moins important de carbone (C) sur lequel est souvent présent un site fonctionnel oxygéné (O).

La structure du squelette carboné varie en fonction : 

- du nombre d'atomes de carbone qui la constitue, par exemple dans la famille des terpènes si la structure comporte 10 atomes de carbone C10 elle est nommée monoterpène. Si elle en comporte 15 soit C15 ce sera sesquiterpènes et si elle possède 20 atomes de carbone C20 on la nommera diterpènes et elle sera classée dans la famille des alcools.

- de leur agencement sous forme purement linéaire (type alcoolique), sous forme condensée ouverte (type terpénique aliphatique), ou condensé fermée (type terpénique cyclique ou polycyclique; benzénique ou mixte).

- de son caractère saturé ou insaturé : nombre de liaison éthyléniques ou acétyléniques.

- de sa configuration spatiale : forme de chaise, bateau, triadique ou complexe.

TABLEAU SYNOPTIQUE DES FAMILLES CHIMIQUES

 

« Tout est poison, rien est poison, c’est la dose et la répétition qui font le poison » –  inspirée de Paracelse

IMPORTANT

Je ne suis ni médecin, ni pharmacienne. Je suis phyto-aromathérapeute, massothérapeute et naturothérapeute. L’information à caractère médical fournie sur Huilessentielles.info ne peut se substituer à l'avis d’un professionnel de la santé, médecin ou pharmacien, seul à pouvoir établir un diagnostic et proposer un traitement.