PRODUCTION DES MOLÉCULES AROMATIQUES

Les plantes aromatiques comportent 3 principaux types d'appareils sécréteurs : les poils glandulaires épidermiques, les poches et les canaux glandulaires schizogènes ou schizlysigènes.

Ces structures glandulaires (et les cellules sécrétrices isolées) peuvent se rencontrer dans tous les organes végétaux, végétatifs et reproducteurs : sommités fleuries, graines, racines, rhizomes, tiges, feuilles, écorce.

Ce sont ces structures qui nous fournissent notre matériel thérapeutique, les huiles essentielles!

 

En très bref, les plantes et les végétaux synthétisent leurs composés organiques (constitués de carbone) en captant l'énergie provenant de la lumière.

Les plantes absorbent et utilisent le gaz carbonique qui , combiné à l'eau, produit de molécules organiques comme le glucose. C'est grâce à ce phénomène que les plantes produisent des molécules aromatiques.

 

« Tout est poison, rien est poison, c’est la dose et la répétition qui font le poison » –  inspirée de Paracelse

IMPORTANT

Je ne suis ni médecin, ni pharmacienne. Je suis phyto-aromathérapeute, massothérapeute et naturothérapeute. L’information à caractère médical fournie sur Huilessentielles.info ne peut se substituer à l'avis d’un professionnel de la santé, médecin ou pharmacien, seul à pouvoir établir un diagnostic et proposer un traitement.