• Sarah

Arrêtez d'utiliser l'huile essentielle d'Origan en prévention à chaque jour, c'est toxique!

Mis à jour : sept. 22

J'avoue le titre est un peu sensationnaliste mais c'est vrai que l'huile essentielle d'Origan prit en interne à chaque jour, devient toxique notamment hépatotoxique. L'huile essentielle d'Origan ne s'utilise ni en prévention, ni en première intention.

"Prendre 1 goutte d'Origan sous la langue chaque matin pour se protéger en période d'épidémie".

C'est un très mauvais conseil que vous pouvez entendre en magasin de produit naturel ou lire dans les blogs, groupe facebook, instragram et autres sur les huiles essentielles.

Pourquoi il ne faut absolument pas prendre de l'huile essentielle d'Origan pour se protéger des infections ?

L'huile essentielle d'origan (origanum compactum) est une des huiles essentielles les plus puissantes que nous avons au niveau anti-infectieux que ce soit lié à un virus, une bactérie, mycobactérie, un parasite ou un champignon. Elle a un spectre d'action très étendue. Elle agit aussi bien sur des infections qui se développent au niveau de la sphère respiratoire (bronchite, amygdalite, grippe, sinusite), du système digestif (dysenterie, amibiase, entérocolite), de la sphère urogénitale (néphrite, cystite), du système sanguin, du système nerveux (asthénie profonde, épuisement), du système lymphatique (adénites) et même cutané.



Cette action puissante et étendue vient majoritairement (de ce que nous savons) de ses molécules chimiques. Constituée jusqu'à 80% de carvacrol, qui fait partie de la famille des phénols, l'huile essentielle d'Origan a des contre-indications importantes.

Personne pour lesquelles l'huile essentielle d'Origan est fortement déconseillée

  • Les femmes enceintes

  • Les femmes allaitantes

  • Bébés de moins de 3 ans

  • Enfants de moins de 6 ans

  • Personnes épileptiques

  • Personnes asthmatiques ou ayant des problèmes respiratoires

  • Personnes présentant un terrain allergique

Conséquences liées à une utilisation inadéquate (la prise oral journalière fait partie des utilisations inadéquates)

  • Hépatotoxicité, elle endommage le foie et ses fonctions,

  • Inflammation et irritation des muqueuses incluant les muqueuses respiratoires et digestives

  • Allergisante cutanée, respiratoire

  • Dermocausticité, qui entraîne des brûlures sévères de la peau.

Plus les huiles essentielles sont puissantes plus elles doivent être utilisées avec discernement.

Récemment le Dr Penoël faisait le point dans une vidéo sur l'importance de garder les huiles essentielles les plus puissantes en cas de complication notamment de co-infection. Oui les huiles essentielles sont très efficaces pour aider l'organisme à vaincre les virus et les bactéries et ce, sans agressivité pour l'organisme si et seulement si elles sont sélectionnées judicieusement et utilisées en respectant les dosages physiologiques.


Utiliser l'huile essentielle d'origan (origanum compactum) contre les premiers symptômes du rhume c'est comme utiliser une bombe atomique pour tuer un moustique. Métaphore utilisée lors d'une formation en 2008 avec Pierre Franchomme intitulée Aromathérapie à l'aube du 3ème millénaire.


Le potentiel de toxicité des huiles essentielles dépend des huiles essentielles utilisées, de leur concentration, de la dose ingérée et de la fréquence à laquelle on prend les huiles essentielles.

Concentration : à quel pourcentage de dilution nous utilisons l'huile selon ses caractéristiques, celles de la personne qui l'emploi et la zone d'application.

Dosage : le nombre de goutte qui va être appliqué ou ingéré.

Fréquence : combien de fois par jour et pendant combien de temps nous allons les utiliser.

Origan - Manipuler avec soin

Dans aucun ouvrage sérieux d'aromathérapie il n'est conseillé d'utiliser l'origan en prévention, sans dilution, en interne.


L'origan fait partie des huiles essentielles les plus puissantes, sa concentration en usage cutané ne doit pas dépasser 1% (99% d'huile végétale pour 1% d'huile essentielle), il doit être dosé à moins de 5% dans un mélange en diffusion, en mélange pour la voie interne la totalité des huiles essentielle contenant des phénols et cétone ne doit pas dépasser 25% du mélange et l'utilisation ne doit jamais se prolonger au-delà de 3 semaines.

Au-delà de ces dosages l'huile essentielle d'Origan devient nocives.


Ce que l'on observe avec l'Origan est valable pour de nombreuses huiles essentielles. À doses physiologiques elles sont un outil thérapeutique puissant et efficace mais si les dosages et modes d'administration ne sont pas respectés elles deviennent toxiques. C'est la principale raison de l'importance d'être bien informé et conseillée quand on utilise les huiles essentielles.

Là où l'aromathérapie demande des connaissances sérieuses, c'est notamment dans les cas où les huiles essentielles ont des propriétés thérapeutiques et des contre-indications qui s'adressent à la même sphère. Si on prend l'exemple de l'origan et la peau, c'est une huile essentielle très efficace pour des problématiques du tissus cutané elle est utilisée pour les problèmes de mycose, de gale, d'acné, de zona, d'herpès et bien d'autres et simultanément elle est dermocaustique. Mal utilisée au lieu d'aider à la guérison elle va créer des dommages et c'est le cas de la majorité des huiles essentielles riches en phénol et cétone donc des huiles essentielles "puissantes".


Une chance, il existe de nombreuses alternatives à l'origan et aux huiles essentielles dites "puissantes" pour se protéger des infections et renforcer le système immunitaire, la plus connue en ce moment étant sûrement l'huile essentielle de Ravintsara!😉




A consulter


Un trio aussi efficace que le Ravintsara voir plus!

Liste des huiles essentielles qui contiennent des molécule de la famille des cétones.

Liste des huiles essentielles qui contiennent des molécule de la famille des phénols.

Liste des huiles essentielles anti-infectieuses

Se former sérieusement pour utiliser les huiles essentielles pour prendre soin de sa santé

Liste des ouvrages consultés pour la rédaction de cet article.


Il me fait plaisir de partager mes connaissances et qu'elles soient transmises, j'oeuvre en ce sens depuis plus de 15 ans. Et je trouve juste de vous demander de citer la provenance de l'article si vous l'utiliser en totalité ou partiellement : www.huilessentielles.info.

Merci.



 

« Tout est poison, rien est poison, c’est la dose et la répétition qui font le poison » –  inspirée de Paracelse

IMPORTANT

Je ne suis ni médecin, ni pharmacienne. Je suis phyto-aromathérapeute, massothérapeute et naturothérapeute. L’information à caractère médical fournie sur Huilessentielles.info ne peut se substituer à l'avis d’un médecin ou pharmacien, seul à pouvoir établir un diagnostic et proposer un traitement.

  • Facebook Social Icône