L'aromathérapie fait partie de la phytothérapie. C'est la branche qui s'intéresse uniquement aux molécules aromatiques qui représentent environ 2% du monde végétale. C'est un art et une science qui s'est construit au cours des millénaires. Elle utilise des essences naturelles de plantes aromatiques dans le but de préserver la santé et le bien-être du corps, de l'esprit et de l'âme.

Ces essences appelées couramment " huiles essentielles" (H.E) contiennent "l'énergie vitale"des plantes. On quantifie cette "énergie" de différente manière ( par la présence de tel ou telle substance biochimique, par la fréquence vibratoire, par la bioélectronégativité, etc.).

Thérapeutique que nous souhaitons holistique, elle prend en considération l'individu dans sa totalité. On peut la considérer comme une thérapeutique "individualisée totalisante".

L'aromathérapie peut être pratiquée de manière préventive et/ou curative.

Elle peut se jumeler avec la plupart des autres pratiques thérapeutiques naturelles. Ainsi, il est très intéressant d'utiliser parallèlement la phytothérapie, la nutrithérapie, la réflexologie, la massothérapie ainsi que toutes les autres techniques thérapeutiques qui peuvent aider l'individu à se maintenir en santé ou à la retrouver.

Il existe cependant des exceptions, des substances qui entrent en interactions avec les huiles essentielles.

Nous serons particulièrement vigilants à ne pas vouloir potentialité ou diminuer les traitements mis en place par des médecins, pharmaciens, phytothérapeutes, naturopathes, par les professionnels de la santé.

UTILISATION DE L'AROMATHÉRAPIE

 

Au cours des années, plusieurs pratiques se sont développées.

Nous avons vu naître l'aromathérapie dite scientifique. Les huiles essentielles sont devenues des substances contenant des molécules actives que l'on peut quantifier et analyser. Elles sont utilisées comme les médicaments en médecine conventionnelle, chaque substance possède des propriétés que l'on va associer afin de lutter contre un maux ( bactéries, virus, champignons, parasites, etc.). Cette pratique de l'aromathérapie permet de justifier l'Action des huiles essentielles dans notre univers scientifique, cependant elle est loin d'être suffisante dans la pratique thérapeutique. 

Selon cette approche, plusieurs écoles de pensées se sont développées. Le modèle anglais considère que le premier organe d'absorption est la peau. Les huiles essentielles sont utilisées en dilution avec des huiles végétales à des fins de relaxation pour combattre le stress. 

Le modèle allemand met l'emphase sur l'utilisation des huiles essentielles en inhalation et diffusion. 

Le modèle français utilise l'aromathérapie sous toutes ses formes, de l'aromate que l'on met dans les préparations culinaires à l'ingestion par voie orale d'huile essentielle.

Depuis quelques années l'aromathérapie holistique a vu le jour, l'aromathérapie qui prend en considération les différents plans de l'être humain, son terrain, son environnement et les différentes interaction de l'un avec l'autre.

"Nous devons considérer que l'un des meilleurs traitements, l'un des plus efficaces, consiste à accroître les forces mentales et psychiques du patient, à l'encourager à la lutte, à créer autour de lui une ambiance agréable, à le mettre en contact avec des personnes qui lui plaisent." 

Avicenne (980-1037)

 

« Tout est poison, rien est poison, c’est la dose et la répétition qui font le poison » –  inspirée de Paracelse

IMPORTANT

Je ne suis ni médecin, ni pharmacienne. Je suis phyto-aromathérapeute, massothérapeute et naturothérapeute. L’information à caractère médical fournie sur Huilessentielles.info ne peut se substituer à l'avis d’un professionnel de la santé, médecin ou pharmacien, seul à pouvoir établir un diagnostic et proposer un traitement.