J'ai décidé de faire une section entière dédiée à la diffusion des huiles essentielles et des essences aromatiques car c'est l'utilisation la plus répandue et qui semble pour beaucoup simple et sans possibilitées d'effet désagréable. 

C'est une erreur de penser que toutes les huiles essentielles sont propices à la diffusion. Il y a celles qui sont déconseillées pour des situations particulières à cause de leur effet sur le psychisme comme diffuser du Canaga odorata en travaillant, celles qui sont irritantes pour les muqueuses respiratoires et celles qui sont neurotoxiques, rien de moins!

L'exemple le plus courant sont les mamans qui pour bien faire en période de rhume, grippe, bronchite diffuse de l'Eucalyptus. En soi ça pourrait être une bonne idée, le problème c'est qu'il faut éviter d'utiliser l'Eucalyptus globulus trop puissant (présence de molécule de cétone) pour les enfants. Par contre l'Eucalyptus radiata est parfait. C'est subtile mais tellement important. 

Rappelez-vous toujours que les huiles essentielles ne sont pas simplement des odeurs agréables, ce sont des produits actifs en ce sens qu'elles ont une action sur l'organisme même en diffusion.

LA DIFFUSION EST CONTRE-INDIQUÉE POUR LES PERSONNES SOUFFRANTS D'ALLERGIES RESPIRATOIRES

Nombreuses sont les recherches sur les propriétés antiseptiques des huiles essentielles. Les travaux de Rochaix ont montré que les vapeurs de l'essence aromatique de Citrus limon (Citron) aux propriétés antiseptiques et bactéricides incomparables, neutralisent le méningocoque en 15mn et le pneumocoque en moins de 3h.

Le Pr Griffon étudia l'activité antiseptique d'un mélange constitué d'huiles essentielles de pin , de thym, menthe, lavande, romarin, girofle et cannelle pour la purification bactériologique de l'air. ll constata que la diffusion de ce mélange dans l'atmosphère détruit en 30mn 100% des moisissures et staphylocoques et 98% des colonies microbienne.

 

Il est donc très intéressant de diffuser des huiles essentielles en période d'épidémie afin de stopper la propagation des virus  et des bactéries.

 

 

LA DIFFUSION

LES HUILES ESSENTIELLES IRRITANTES POUR LES MUQUEUSES

LES HUILES ESSENTIELLES NEUROTOXIQUES - A ÉVITER

Corydothymus capitatus (Origan d'Espagne)

Eugenia caryophyllata (Clou de girofle)

Origanum compactum (Origan)

Pimenta dioica (Piment baie)

Satureja montana (Sariette des montagnes)

Thymus vulgaris s.b thymol (Thym vulgaire à thymol)

Les huiles essentielles riches en thuyone, famille des cétones  et qui possèdent des molécules de la famille des phénols  (eugénol, carvacrol, thymol, chavicol) sont à éviter.

 

Quelques exemples : 

Artemisia herba alba sb. thuyonifera (Armoise blanche)

Hyssopus officinalis s.b pinocamphone (Hysope)

Ocimum basilicum var basilicum (Basilic exotique)

Salvia officinalis s.b thuyones (Sauge)

Thuja occidentalis s.b thuyones (Thuya)

LISTE COMPLÈTE

 

LES HUILES ESSENTIELLES A DIFFUSER EN FAIBLE POURCENTAGE (3% à 5%) et EN ASSOCIATION

Cinnamomum cassia ra.fe (Cannelle de Chine)

Cinnamomum zeylanicum (Cannelle de Ceylan)

Mentha arvensis (Menthe des champs)

Mentha x piperita (Menthe poivrée) - elle est déconseillée en diffusion par de nombreux aromathérapeutes.

 

HUILES ESSENTIELLES ASSÉCHANTES POUR LES MUQUEUSES

 

Il s'agit des huiles riches en 1,8 cinéole aussi nommé Eucalyptol. Elles seront déconseillées notamment en cas de toux sèches.

Eucalyptus radiata  (Eucalyptus radié)

Eucalyptus globulus (Eucylptus globuleux)- il est aussi irritant

Melaleuca quinquinervia cineolifera (Niaouli)

Melaleuca Cajeputii (Cajeput)

 

Huiles essentielles à éviter de diffuser lorsque l'on travaille ... que l'on a besoin de concentration.

Rosa Damascena (Rose de Damas) - Cananga Odorata (Ylang - Ylang) - Vetiveria Zizanoïde (Vétiver)

Les huiles essentielles au parfum floral, sucré qui ont tendance à nous connecter à notre cerveau droit, intuitif, celui de la créativité, des émotions.

Huiles essentielles à privilégier lorsque l'on travaille ... que l'on a besoin de concentration.

Basilic exotique

Bois de santal

Cyprès

Laurier Noble

Il s'agit d'huile essentielle au parfum boisé, de feuille qui nous amène à utiliser notre cerveau gauche, rationnel.

 

Les huiles essentielles dont l'odeur n'est pas propice à la diffusion

 

Coriandrum sativum se. (Coriandre)

Cuminum cyminum (Cumin)

Cupressus sempervirens (Cyprès)

Daucus carota se. (Carotte)

Liste non exhaustive

Huiles essentielles antivirales qui peuvent être utiles à la diffusion

 pures ou en mélanges pour les huiles essentielles riches en phénol ou cétone

Aniba roseaodora/parviflora (Bois de rose) ++ - Spécialiste des enfants

Cinnamomum camphora glavescens (Camphrier ou laurier du Japon fe.) – Attention aux cétones

Cinnamomum cassia (Cannelier de Chine) - Attention aux phénols

Cinnamomum verum (Vrai cannelier – Écorce de Cannelle de Ceylan) – Attention aux phénols

Cinnamomum verum eugenoliferum (Cannelier de Ceylan à eugénol) - Attention aux phénols

Citrus limon (Citron/zeste de citron) – Antiseptique aérien

Commiphora molmol (Myrrhe herabol ou amère) +++ - Attention aux cétones

Corydothymus capitatus (Origan d’Espagne) puissante – Attention aux phénols

Cymbopogon Martinii var.motia (Palmarosa) +++

Eucalyptus globulus (Eucalyptus globuleux) – Attention au 1,8 cinéole

Eucalyptus polybractea cryptonifera (Eucalyptus à fleurs multiples à cryptone) +++ - Attention aux cétones

Eucalyptus radiata (Eucalyptus officinal/radié) +++ - Attention au 1,8 cinéole

Eugenia caryophyllus (Giroflier/Clou de girofle) +++ - Attention aux phénols

Lantana camara davanonifera (Lantana) – Attention aux cétones

Melaleuca alternifolia terpinène-4-olifera (Arbre à thé/Tea tree)

Melaleuca leucadendron methyleugenoliferum (Melaleuque blanc) + - Attention aux phénols

Melaleuca linariifolia cineolifera (Melaleuque à feuilles linéaires) ++

Melaleuca quinquenervia cineolifera (Niaouli) incluent les virus lents +++

Melaleuca quinquenervia nerolidolifera (Melaleuca à nérolidol)

Monarda fistulosa geraniolifera (Monarde fistuleuse à géraniol) +++

Nepeta cataria var.citriodora (Cataire citronnée) ++

Ocimum basilicum var. basilicum (Basilic exotique) – puissante – Attention aux phénols

Origanum heracleoticum carvacroliferum (Origan de Grèce à carvacrol) – Attention aux phénols

Pimenta dioica (Bay) +++ - Attention aux phénols

Satureja hortensis (Sariette des jardins)

Satureja montana ssp.montana carvacrolifera (Sariette des montagnes)- Attention aux Phénols et aux cétones

Thymus serpyllum (Serpolet) – Attention aux phénols

Trachyspermum ammi (Ajowan) – Attention aux phénols

 

Mes essais en diffusion aromatique

 

CHOISIR UN DIFFUSEUR

 

Il ne faut pas brûler les huiles essentielles au-delà de 40°C elles perdent leurs propriétés thérapeutiques, il reste seulement le parfum, de ce fait les brûles parfum sont à proscrire. 

Pour un usage thérapeutique, les diffuseurs à micropulvérisation à froid, à nébulisation ou en verre sont les plus adaptés.

Si vous êtes à la maison et que vous n'avez pas de diffuseur, le mieux est de faire frémir de l'eau, de la verser dans un récipient, ajouter les gouttes d'huile essentielle et placer le récipient ou la casserole là où vous en avez besoin.

 

« Tout est poison, rien est poison, c’est la dose et la répétition qui font le poison » –  inspirée de Paracelse

IMPORTANT

Je ne suis ni médecin, ni pharmacienne. Je suis phyto-aromathérapeute, massothérapeute et naturothérapeute. L’information à caractère médical fournie sur Huilessentielles.info ne peut se substituer à l'avis d’un professionnel de la santé, médecin ou pharmacien, seul à pouvoir établir un diagnostic et proposer un traitement.